Les merveilles du Maroc (2/5)

Jour II :

La deuxième journée on a été en face du collège Moulay Idriss qui a été construit en 1914 et s’agrandit pour offrir un internat de 50 élèves en 1944, ce collège est le premier collège depuis le protectorat.

Le guide nous a expliqué qu’il y a trois types de berbères marocains : ceux du Rif viennent de l’Europe Centrale, ceux qui viennent du Moyen Atlas viennent du Yémen et ceux du Sud du Maroc viennent d’Afrique Centrale et de l’Asie, mais c’est à revérifier !

Voici une autre information intéressante, il nous a expliqué que les Marocains avec un nom de famille qui commence avec Ben… sont des juifs convertis (il y a bien longtemps), comme Benjelloun.

Puis on s’est baladé dans

-La vieille ville qui date du VIIIe siècle(El Bali)

-La ville nouvelle (14ᵉ siècle), El Jadida

-La nouvelle ville qui est moderne

Ainsi que dans le jardin à l’Andalou restauré par la sœur du roi actuel, ce jardin faisait partie de l’Ancien Palais Royal de Fès qui faisait 5 km2 et qui a été divisé en trois parties en 1912 : le Palais Royal actuel, le jardin a l’Andalou et un musée (palais).

Plus tard, on est allé se balader dans le quartier juif où l’architecture est inspirée du style andalou : https://cdn2.civitatis.com/marruecos/fez/galeria/medina-fez-el-jdid.jpg

On a aussi été visité le cimetière 🪦 juif juste à côté et on m’a raconté une histoire :

Lorsque les juifs rendent visite à leurs morts, ils brûlent une bougie à côté de la tombe ou bien ils mettent une pierre sur le socle pour dire qu’ils sont passés. Le dernier juif enterré dans ce cimetière au temps où j’y suis allé, est un très bon médecin de Fès qui a été enterré il y a trois mois. J’ai vu une très belle tombe bleue juive et le guide m’a dit à qui elle appartient et son histoire : Solidays Hatuel Ha Tsadiqua est née à Tanger en 1817.

Elle est connue pour être l’une des plus belles femmes du Maroc, à quatorze ans, on l’accuse d’apostasie et elle sera envoyée dans un cachot à Fès, la légende dit que le prince tombe amoureux d’elle et lui demande de se convertir et de se marier avec lui, sauf qu’elle refuse d’être princesse et de se convertir, le roi, fâché la fera décapiter à Fès en 1834. Sur l’échafaud, le bourreau lui dit : « SAUVE TA VIE tant qu’il est encore temps » NON lui répondis l’adolescente en ajoutant : « Je ne renoncerais pas à ma religion. Ne me fais pas attendre. Que dieu te coupe la main si tu ne me décapites pas d’un seul coup ! »

Ainsi elle mourra à l’âge de 17 ans et les musulmans l’appellent désormais : Lala Soulika.

J’ai aussi visité une synagogue 🕍 où j’ai eu la chance de voir la Torah :

Apparemment il faut dix personnes pour déplacer la Torah (ni plus ni moins), la Torah est mise dans l’endroit le plus saint de la synagogue : l’Arche Sainte 👆.

Au Maroc, c’est la main de Fatima qui porte bonheur sauf que pour les juifs, c’est la main de David et la Mezouza où est placé une partie de la Torah :

Main de David :

Mezouza:

En dessous de la salle de prière, il y a un bassin, c’est pour la femme : la femme venait depuis un tunnel, jusqu’a la salle de purification, elle se déshabille puis plonge sept fois dans le bassin, ensuite elle se lave avec de l’eau chaude et quand elle a fini, cela veut dire qu’elle est purifiée.

Le guide nous a expliqué qu’avant le roi on disait Sultan, ce qui veut dire homme de droit puis on appelle le Roi, Malik, ce qui veut dire que tout lui appartient.

Je vais vous parler de Moulay Idris (788-791) qui est Irakien, c’est aux environs du 1 siècle que les tribus berbères durent endurer la sécheresse et ils sont allés en pèlerinage à la Mecque pour demander à ce qu’il pleuve pour leurs récoltes, arrivés là-bas on leur recommanda une personne qui s’appelle Moulay Idriss qui ira avec eux jusqu’au Maroc et leur apportera la pluie tant attendue et la tribu berbère des Awraba le déclara comme son émir et il luttera contre le calife Abbasside Haroun Al Rachid qui enverra un assassin sur ses traces (Suleyman) qui l’empoisonnera, mais ce sera lui qui apportera vraiment la religion musulmane au Maroc.

Le premier Roi du Maroc est juif, il se nomme Ben Michal, qui veut dire le feu 🔥, il n’a pas régné longtemps, car lorsqu’on lui a offert un cadeau, on l’a assassiné et c’est le Roi Moulay Ali Chérif qui est devenu le premier Roi officiel du Maroc.

Petite anecdote : vous vous êtes demandé une fois pourquoi Gibraltar s’appelle comme cela ? Eh bien parce que c’est Tarek qui l’a découvert, donc Gib al Tarek=montagne de Tarek qui s’est ensuite transformé en Gibraltar.

Ce que j’adore au Maroc c’est le costume des militaires et de la police, ils sont très colorés !

Charles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *