Ce qui les a détruit…

Je me rappelle de cette nuit

C’est seulement tard dans la nuit

Que je la repeins dans mon esprit

Elle a pris des couleurs jaunies

Par le temps ou par le déni

Son odeur est moisie

Ses sons sonnent creux

Ses moments ne sont plus que des voeux

Mais je les revois souriants

Ils étaient heureux et insouciants

Parmi eux se faufilait déjà le poison

D’une jalousie se déversant à foison

Pourtant leurs sourires étaient réels

Ils étaient bien beaux, on leur avait dit

On les enviait, ils l’avaient senti

Protégez vous du mal, on les avait prévenus

ils croyaient en l’amitié, ils avaient répondu

On voulait les détruire, ils le savaient

Ils ont ignoré et fait comme si de rien n’était

La vigueur de leur amour les sépara

Et un grand malheur les accapara  

Était-ce une erreur? personne ne le sait

Était-ce le destin? personne ne peut l’affirmer

Tasnim Mimoun 2nde02

Image par Karolina Grabowska de Pixabay

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *