Thomas Pesquet, de retour sur l’ISS

Le 23 avril 2021, à bord de la fusée Falcon 9, Thomas Pesquet retourne sur la Station Spatiale Internationale…

Nous sommes tous déjà tombés sur l’une des nombreuses vidéos que Thomas Pesquet a prises lors de son premier séjour à bord de la Station Spatiale Internationale. En 2016, l’astronaute français avait passé six mois sur l’ISS (International Space Station) et en avait profité pour documenter son voyage et partager les mystères de la station spatiale avec les internautes amateurs d’astronomie, pour le plus grand plaisir de ces derniers. C’est alors avec grande joie que nous avons vu Thomas Pesquet, accompagné de trois autres astronautes, décoller vers la station le 23 avril 2021. 

La mission dans laquelle Thomas Pesquet s’embarque est la mission Alpha. Elle aura une durée de six mois, comme sa précédente, et permettra aux astronautes d’effectuer de nombreuses expériences scientifiques. En effet, Thomas Pesquet n’est pas touriste mais bien astronaute, ce qui signifie que de nombreuses missions scientifiques lui seront confiées, autour du vieillissement cellulaire ou encore de l’emballage plastique, par exemple. 

Cependant, ce voyage-ci est tout particulier pour l’astronaute de l’ESA, et ce pour deux raisons. La première est que c’est la fusée Falcon 9, construite par SpaceX, qui l’a amené sur la station. En effet, il s’agit de l’entreprise du milliardaire Elon Musk qui a assuré le trajet Terre-ISS, dans le cadre de la mission Crew-2, la troisième mission organisée par SpaceX. “C’est un truc complètement nouveau, c’est une ambiance un peu start-up”, a dit Thomas Pesquet quelques jours avant le jour-J. Toutefois, ce n’est pas “complètement nouveau” : en fait, Falcon 9 avait déjà servi pour transporter des astronautes hors de l’atmosphère terrestre, et a donc été réutilisée pour la mission Crew-2 : oui, SpaceX fait du recyclage de fusée, rien que ça ! Ainsi, étant donné que c’est une entreprise privée américaine qui s’occupe du voyage, le décollage ne s’est pas effectué au Kazakhstan, contrairement à la première mission de Thomas Pesquet, mais au centre spatial Kennedy, en Floride. 

“Quand t’es commandant, il faut que tu saches ce que font les astronautes, est-ce qu’ils ont des difficultés, est-ce qu’il faut aider, est-ce qu’il faut mettre un peu d’huile dans les rouages…C’est ça un peu le boulot”, a répondu Thomas Pesquet, lorsque interrogé sur son futur post de commandant de bord. En effet, la deuxième raison qui fait de ce voyage une expérience inédite pour l’astronaute est qu’il y sera capitaine de bord. Il s’agit là d’une immense fierté pour la France, qui voit son premier spationaute prendre les commandes de la Station Spatiale Internationale. “Tu fais aussi le relai avec le sol, et s’il y a une urgence, c’est comme en avion, c’est toi qui donne le risque”, a ajouté Thomas Pesquet. C’est donc de nouvelles responsabilités et de nouveaux défis pour lui, mais que sa détermination et son expérience lui permettront de relever sans souci.

Aujourd’hui, moins de 24h après avoir décollé, les astronautes de la mission Crew-2 sont arrivés, sain et sauf (et sans COVID !), sur la Station Spatiale Internationale. Les astronomes amateurs attendent avec impatience les vidéos de Thomas Pesquet, qui nous permettront ainsi de découvrir les coulisses de ce métier hors-du-commun. Nous lui souhaitons le meilleur pour les six mois à venir et espérons que son séjour sera fructueux et ouvrira la voie à de nombreux progrès scientifiques.

Alia Guedira

Sources :

Article :

https://www.france24.com/en/americas/20210424-live-spacex-s-crew-dragon-prepares-to-dock-at-the-international-space-station

https://www.youtube.com/watch?v=CNcp2HYMgDg

Sources des images:

Portrait officiel de Thomas Pesquet (2020): https://fr.wikipedia.org/wiki/Thomas_Pesquet#/media/Fichier:Thomas_Pesquet,_official_portrait_in_EMU_(2020)_cropped.jpg

ISS, NASA: http://www.nasa.gov/sites/default/files/thumbnails/image/44911459904_375bc02163_k.jpg

Fusée Falcon 9, NASA KSC/Tony Gray: https://spacenews.com/wp-content/uploads/2018/11/spacex-tess.jpg

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *