La biodiversité de la faune et la flore aquatique d’eau douce au Maroc 

Observation rapide 

J’ai eu la chance de faire le tour du lac d’orage Dayet Roumi récemment. 

La première chose que j’ai pu observer c’est le myriophyllum, qui est une plante oxygénante à croissance rapide de la famille des Haloragaceae et surtout très invasive. Celle-ci a été introduite un peu partout dans le monde où elle pullule  toutes les eaux stagnantes de moins de 1 mètre de profondeur. Elle fleurit vers avril-mai en faisant de jolies fleurs blanches ou rouges à la surface, ce qui en grande quantité est magnifique, car le lac devient soudainement coloré de blanc et de rouge. 

myriophyllum

Parlons de la faune maintenant, ce n’est pas très rassurant, car j’ai observé des perches communes : Perca fluviatilis et de la gambusie. 

Les perches sont des poissons de taille moyennes (de 15 à 25 cm), mais le problème est que ce sont des poissons originaires de l’Amazonie, tout comme les myriophylles, mais ils sont (très) envahissants et ce sont des poissons carnassiers qui dévorent tout ce qui est en dessous de 25 cm. Par conséquent, ils font un génoside sur la progéniture des autres poissons qui disparaissent 

Ainsi, en France, on trouve des perches presque partout *( voir lien en bas de la page).

Concernant  la gambusie; celle-ci est est une forme sauvage du guppy, qui est plus connu que son cousin. La gambusie est un très petit poisson originaire du centre des Etats-Unis et de Floride (de 3 à 6 cm) qui a été introduit un peu partout pour lutter contre les moustiques. Malheureusement c’est un poisson qui se reproduit très vite et qui est très envahissant. 

Gambusie

Prenons maintenant un autre exemple, la rivière Oum Errabia.

J’ai été là pour des vacances et j’ai pêché plusieurs poissons nuisibles qui sont des perches (encore !) “arc-en-ciel” ou “soleil” c’est un poisson magnifique mais qui est envahissant et carnassier. 

Poisson “soleil”

J’ai à nouveau remarqué l’espèce de la gambusie mais il y a également d’autres variétés.

En ce qui concerne la flore, les roseaux, un classique des eaux douces est dominant. Ils forment des touffes sur les berges, comme ci-dessous, en se multipliant rapidement grâce à des rhizomes, ce qui les rend envahissants et difficiles à éliminer. Le seul moyen de les éradiquer est de couper les tiges sous le niveau de l’eau, ce qui va faire pourrir la plante qui mourra. 

Roseaux

J’ai trouvé des potamogétons (potamot) natans ou épi d’eau qui est une plante aquatique qui vit dans une profondeur de 5 cm à 1 m 20 avec les feuilles qui arrivent à la surface. Celle-ci est une plante à croissance rapide qui peut se révéler envahissante. Potamot

Charles Veldekens, 3ème4

Ressources web : 

Riviere Oum Errabia : https://goo.gl/maps/rbgDUWw6UoF1Pc8U8 

Lac Dayet Roumi : 

https://www.google.co.ma/maps/place/Dait+roumi/@33.7476993,-6.1980345,15z/data=!3m1!4b1!4m5!3m4!1s0xda0dbceca501e3b:0x70376a53485ce340!8m2!3d33.746 2672!4d-6.1884999 

Un article très intéressant narrant les problèmes des perches : https://www.notre-planete.info/actualites/901-lac-Victoria-perche-Nil-pollution

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *