L’importance de la sécurité, armée, défense aujourd’hui

Le journal du Carte Diem vous propose d’apprendre brièvement le nécessaire à savoir sur la crise terroriste que connaît la région du Sahel actuellement et depuis 2012 tout en comprenant simplement et clairement l’importance de l’armée dans ce conflit géopolitique.  Les questions qui seront abordées seront les suivantes: Quelles sont les menaces pour les pays concernés ? Que fait la France dans la région ? Pourquoi aujourd’hui l’ambassadeur Français devrait quitter le Mali ? Quels sont les nouveaux Etats disposés à offrir leur aide ? offrir leur aide dans la zone, et quel est leur intérêt à effectuer de telles actions ? Quelles sont les responsabilités du conseil de sécurité ? Continuez votre lecture !

Et si on parlait sécurité, armée, défense, et Mali?

Les faits:

Pour bien comprendre la situation sahélienne en 2022, il est nécessaire de remonter en 2012, lorsque le Mali fait face à une menace terroriste et progressive sur son territoire.

Durant cette période éclate une rébellion menée par les Touareg (groupe indépendantiste) avec laquelle s’allient certains groupes djihadistes. Ces derniers prennent alors le contrôle de la moitié nord du Mali. Donc, généralement, afin de cesser ou au moins freiner ce type de conflits, les communauté internationales et/ou certains états apportent leur aide aux peuples atteints. Ici, face à l’avancée grandissante de cette menace vers la capitale Bamako, la France décide, après la demande du gouvernement malien, d’intervenir en 2013 à leur côtés. C’est l’opération Cervale qui deviendra en 2014, l’opération Barkhane. À partir de ce moment, la France représente un soutien très important pour les pays de la région.

 → Mais pourquoi est-ce qu’en 2013, la France offre son aide au Mali?

Si cela est diplomatiquement justifié par les liens historiques entre les deux États, ce ne sont pas les seuls facteurs incitants à cette coopération. Effectivement, ayant des liens très forts avec la France, car il s’agit  d’une ex-colonie française dont la culture est restée ancrée dans le pays, le Mali demande de l’aide aux Français pour combattre les forces islamistes et les empêcher d’avancer vers le sud. La France accepte d’intervenir et déploie ainsi ses troupes dans la région dès 2013. Or, de nombreux politologues relèvent que derrière cette pure volonté de combattre les terroristes sous prétexte des droits de l’Homme, se cache un objectif plus stratégique étant d’assurer les intérêts économiques français dans la région du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest, région riche en minéraux.

→ Les conséquences de la participation française:

Or, la présence française fut quand même vivement effective pour cette mission. En quelques instants, la France a permis de fragmenter les groupes djihadistes présents au nord du pays (comme Al Qaïda) qui se sont dirigés vers le sud.Cependant, ces derniers se sont réfugiés au Sahel et ont su profiter d’un contexte de tension déjà présent entre les habitants de la zone. Ainsi, dans cette région où les frontières sont peu puissantes, les violences ont facilement débordées du Mali. Progressivement, les attaques se sont intensifiées avec un bilan humain considérable. La menace pour les peuples maliens est, à cet instant, plus importante que jamais.

Cette situation grandit progressivement. Mais, l’année 2019 fut marquante dans les conflits au Sahel. Cette année-ci, les attaques djihadistes (contre les armées locales et françaises) et les violences inter-communautaires s’intensifient et deviennent plus nombreuses. Alors que la menace était initialement au nord, dans la région désertique, à la frontière entre le Niger, celle-ci grandit progressivement et donc devient de plus en plus dure à gérer pour les Français ; c’est le début de leur échec militaire.

Aujourd’hui et depuis début Novembre 2021, les actions menées par la France échouent ou en tout cas n’ont pas d’importants impacts. En outre, on reproche que la lutte contre le terrorisme des français n’a mené qu’à créer d’infimes conflits ethniques internes; et qu’elle soutient secrètement certains groupes armés séparatistes. Ceci cause la colère de la population et leur volonté d’un départ des troupes françaises. Face à ces accusations, la puissance européenne s’est trouvée dans l’obligation de réduire ses effectifs militaires et les étasuniens ont cessé de fournir des soutiens logistiques et matériels alors que ces derniers en fournissent depuis le début de la lutte. On comptera finalement 5000 soldats déployés dans la région par la France dont 58 morts en 10 ans. 

Ainsi, depuis le 17 février 2022, les troupes françaises quittent progressivement le Mali. Or, cela ne signifie pas que les français quittent totalement la zone. En effet, ce départ est causé par le changement de gouvernance du Mali suite à un coup d’Etat. Les deux états ne partage donc plus les mêmes priorités et but ; or la France  restera au Burkina Faso par exemple et en Guinée.

Ce qu’on peut en retenir:

On retiendra que malgré une défaite française dans l’aboutissement de ses actions, elle fut le premier pays à reconnaître ce conflit comme une menace mondial et non un danger malien. Le France fut aussi le premier état à apporter son aide aux pays de la zone et représenta un acteur non négligeable au sein du conseil de sécurité afin de pousser/ d’encourager  davantage de pays à apporter leur soutien au gouvernement malien. Mais, il en reste qu’après ces 5 ans, la force militaire des cinq pays du G5 Sahel échoue à faire leurs preuves

Aujourd’hui on relève que l’intérêt de la Russie envers la région ne cesse de grandir. Or, contrairement à l’armée française, l’arrivée des russes est bien reçue aussi bien par les maliens que le gouvernement lui-même et ce surtout puisqu’elle a su montrer son efficacité dans la résolution des problèmes en Centrafrique.

Qu’est ce que cela relève de l’importance de la défense et de la capacité d’un pays à protéger sa souveraineté et sa stabilité?

Ce conflit n’est qu’un exemple parmi tant d’autres, mais traduit très clairement de l’impérative nécessité d’un pays d’avoir une capacité militaire. En effet, ce n’est même plus la capacité à se défendre qui est primordiale mais la capacité à intimider les attaquants même qui permet d’éviter ce genre de conflits ; les groupes qui se sont installés dans la région ont choisi ce territoire plutôt qu’un autre. Effectivement, cette menace naît au Sahel et non en Russie ou aux Etats-Unis car dans cette région, les Etats n’ont point des forces de défenses très performantes, effectives et stratégiques, les technologies ne sont pas de pointe, etc. Ainsi, si les gouvernements maliens, burkinabés, et ceux de leurs voisins avaient pu former une meilleure armée, on pourrait imaginer qu’on aurait pu éviter ce conflit qui n’est pas purement militaire mais bien géopolitique (car la géopolitique est étroitement liée à la défense et vis-versa). Finalement, on pourrait relayer ce problème de sécurité avec le conflit ukraino-russe, entre la plus grande puissance militaire du monde et un pays avec des frontières et une défense fragiles qui subit donc les actions du géant voisin. 

La puissance militaire a toujours été une arme majeure pour imposer sa souveraineté auprès d’autres peuples, chez les romains, grecs, musulmans et encore aujourd’hui. En effet, si l’on se concentre aujourd’hui sur les plus grandes puissances mondiales, certes, elles possèdent toutes une économie très solide, leur propre monnaie et une technologie de pointe. Or, le facteur les rendant aussi intimidants auprès des autres pays est leur capacité militaire qui plus est forte, plus donne de la puissance et de l’influence à ces derniers.

Les enjeux stratégique, militaire, de défense et sécurité vous intéressent? 

Nous vous conseillons de rejoindre l’an prochain le club des jeunes IHEDN, une formation de mini délégués passionnés par ces questions. Ce parcours vous permettra de vous former et d’apprendre davantage sur les questions de défense et du monde du travail caché derrière ce vaste domaine. Pour en savoir plus, lire l’article “IHEDN” et aller sur notre site:

https://www.jeunes-ihedn.org

#défense #géopolitique #géostratégie #comprendrelemondecontempoerain #politique #conlitsmilitaires #conflitaumali #mali 

  1. Comprendre la guerre au Sahel ( Les cartes du Monde Afrique, épisode 1)
  2. Comprendre la situation au Mali en 5 minutes
  3. POURQUOI LA FRANCE INTERVIENT AU MALI ? (jusqu’à 3:42)
  4. Une année de crise politique au Mali
  5. Mali : un coup d’État dans le coup d’État ? – Le Point
  6. Mali : des élections en février, c′est possible, mais… | Afrique | DW | 14.12.2021
  7. Mali crisis: Key players – BBC News

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *