Retour sur la Conférence du DESMNU : une expérience inoubliable

Du jeudi 26 mai au samedi 28 a eu lieu le DESMNU, une conférence où les élèves, passionnés de politique internationale, participent à des débats sous le modèle des délégués de l’ONU. Cet exercice de simulation des Nations Unis de Descartes permet aux étudiants qui le souhaitent de discuter et débattre sur des sujets divers et variés en jouent le rôle d’ambassadeurs et de représentants de pays.

En plus d’être une ouverture sur le monde futur, il permet la réflexion sur des sujets marquants, comme par exemple les plus importantes crises humanitaires, tensions diplomatiques ou encore sur le réchauffement climatique. Le sujet de la 6e conférence onusienne était cette année ” Territoires et ressources: enterrer la guerre, entériner la paix”. 

Plus d’info sur desmnu.org

Site officiel du desmnu

Lors de la conférence, les élèves débattent sur des problématiques qui s’inscrivent pleinement dans l’actualité en adoptant uniquement le point de vue du pays qu’ils représentent même si cela s’oppose totalement à leur idée… !

C’est un événement planifié depuis le début de l’été de l’année dernière entièrement organisé par les élèves du lycée (mais encadré par certains professeurs). L’État Major est responsable de son organisation et du bon fonctionnement des formations. Constitué d’élèves de terminale, il réunit un·e président·e, d’un·e vice-président·e, deux secrétaires généraux et des chargés de communication qui supervisent et s’occupent aussi bien les formations des délégués durant l’année que l’organisation de la conférence. Ces derniers nomment et sont accompagnés de président·es et de vice-président·es qui auront à leur charge un comité bien précis et organiseront aux côtés de l’État-major les formations.

En effet, tout au long de l’année, les élèves qui le souhaitent et surtout ayant été sélectionnés suivent une formation d’une heure par semaine ou ils apprennent les bases des débats Onusiens, tout comme des méthodes pour bien répondre, gagner en éloquence, etc. Cette formation leur permet de bien débattre les jours de conférences – en notant que la conférence n’est pas uniquement destinée aux élèves ayant suivi cette formation, et est ouverte par exemple à des élèves de lycées externes, ou encore d’anciens membres du DESMNU déjà formés.

Les comités représentés lors de la conférence cette année étaient : 

-Le Conseil de Sécurité, dont la problématique était: “Comment apaiser les tensions dans la région du Nil?”

-Le Conseil de Sécurité Historique qui, retournant en 1988, a cherché à trouver une solution à la guerre opposant l’Iran et l’Irak tout en garantissant la paix et le respect des droits de l’homme dans la région.

-le Groupe des 2O, qui évoque les enjeux de traverser une crise énergétique et sanitaire tout en ayant une urgence de transiter dans le domaine énergétique face à l’imminence du changement climatique et de ses conséquences.

-La Cour internationale de Justice qui, en plein dans l’actualité, s’est interrogé sur la situation russo-ukrainienne en essayant d’apporter un jugement final basé sur la pertinence des preuves apportés et l’éloquence des délégués des deux parties, en simulant le procès .

-L’UNHCR (le Haut Commissariat des Réfugiés) qui réunit les délégués dan le but de trouver un moyen à la gestion des crises migratoires climatiques actuelles et à venir en Océanie et dans l’Océan Indien

-Eco-Soc (le conseil économique et social) qui se questionne sur les moyens d’assurer une exploitation durable des ressources halieutiques.

-l’UNESCO, comité entièrement en arabe, qui a invité les délégations à mettre en place des mesures afin de préserver le patrimoine culturel en zone de guerre.

-Le Conseil des Droits de l’Homme souhaitant mettre fin aux atteintes aux droits de l’Homme commises lors de l’extraction et de la transformation des ressources.

Pour finir, si vous apportez un intérêt pour les relations diplomatiques et la politique internationale et que vous êtes en troisième (inscription en tant que messager), seconde, première ou terminale, je vous conseille vivement de vous y inscrire l’année prochaine ! Une vraie communauté se forme et des liens se créent entre les élèves membres, le travail demandé est plus qu’abordable, l’ambiance y est superbe, les débats sont enrichissants en qualité d’expression orale mais aussi en savoir.

Ce fut pour moi une expérience admirable que conseil à tous ceux passionnés par le domaine.

Voici quelques photos que vous pourrez retrouver sur le compte Instagram officiel du DESMNU @desmnu :

En espérant vous retrouver l’année prochaine en formation ou en conférence!

EL BOUDRARI Ghita.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *